• Les lunettes de mamylette

     Les lunettes de mamylette

     
    Emil, à la suite de mon article sur le " Plouf ,dans le trou " me commentait cette mésaventure, lui se souvenant d'une mamylette qui avait perdu ses lunettes 2 fois et me demandant si au bout d'une dizaine d'années passées je les avais retrouvées.
    Encore une histoire de " Plouf " ( VERIDIQUE  toujours ) toujours au même endroit dans mon Ile de Ré:
     

    deux histoires de lunettes à dix ans d'intervalles.

     

    Je porte des lunettes de vues depuis longtemps,pour ceux qui connaissent ,des verres progressifs,donc la paire de lunettes  pas donnée,faut vraiment pas y voir clair pour s'en offrir! Ce jour-là,mes petits loulous (= 5 ) ont voulu entrainer mamylette dans l'océan.Faut vous dire que je ne me baigne jamais,je mets le doigt de pied dans la mer quand elle est à  30 degrés!!!! Il y avait de grosses vagues et des algues,donc on ne voyait pas bien le fond de l'eau.Je me suis laissé entraîné par mes petiots,allez savoir pourquoi! , et ......plouf, vrrrout,vous avez deviné,la mamie s'est fait bouler .Vite ressortie ,plus vite que rentrée!!mais voilà,j'avais oublié que je portais mes lunettes et elles se sont fait la malle!J'ai cherché pendant deux heures tout le long de la plage,je n'ai même pas repéré un poisson  mal voyant qui aurait pu me les piquer.  (ceci il y a un quinzaine d'années )

    Deuxième avatar pas plus intelligent 10 ans après, dans ma même Île de Ré :

    Papylette (toujours là lui aussi ) taillait les haies  autour de notre petit terrain de campeurs et mamylette voulant se montrer utile ( bofff disait papylette ) a emmené les déchets de feuilles et branchages à la déchetterie.Pas facile de sortir ces saletés du coffre de la voiture et les lancer dans la benne située 1 m plus bas que mes pieds! Et arriva ce qui devait arriver,une branche a accroché au passage la ......branche de mes lunettes et hop tagada,beurdedoum le tout a valsé dans la benne en contrebas!Je suis bien descendue comme j'ai pu dans le tas de branchages et de feuilles (mazette!ils avaient tous dû tondre leur pelouse ce jour-là les gens du coin,c'était archi-plein! ),mais comment voulez-vous que je puisse voir quelque chose .....sans mes lunettes ??.perdues comme les autres!

    Depuis, on m'appelle mamylette, la femme à lunettes.SVP,pas de bétises sur ce jeu de mots que je devine  , vous êtes tous à la veille de les perdre vos lunettes si vous perdez la tête!

    Les lunettes de mamylette

     

     

    Celles-ci sont toujours d'actualité


    9 commentaires
  •  

    plouf, dans le trou!


    dans la famille de mamylette, il arrive souvent des petites histoires amusantes et j'aime bien vous les raconter. Pour situer l'histoire, c'est dans ma chère ile de Ré,nous y  possédons un petit terrain à camper qui n'a pas l'électricité et un point d'eau .pour les "commodités",papylette y avait construit une cabane sur la fosse septique..N'ayant pas l'eau dans cette cabane, avec les moyens du bord,comme autrefois dans nos campagnes, nous avions installé une cuvette sans fond et à côté un broc rempli d'eau (ça va pas vous donner envie d'aller camper chez mamylette, mais rassurez-vous, c'était nickel  quand-même et tout-à-fait dans les normes ).Donc,pour la petite histoire maintenant, un membre de ma famille (je lui ai promis de ne pas citer de nom ) est allé en pleine nuit dans notre cabane.Il avait depuis peu de temps un beau téléphone portable ( éclairage de l'écran, prise de photos,etc).N'y voyant rien pour nettoyer la cuvette de wc , il a pris son portable  pour éclairer, il lui a échappé, et plouf......dans le trou !!!! irrécupérable.Le must de l'histoire,c'est qu'une fosse septique se vidange quand elle est pleine (je vous en apprends des choses!!!).Quand la "pompe à merde "(excusez, on l'appelle comme ça! ) est venue vider la cuve, quelque chose a bouché le tuyau.devinez quoi? le portable! le pauvre vidangeur a dû dévisser ses gros tuyaux pour enlever  l'épave.Mais bon, comme il n'éclairait plus,ne prenait plus de photos(on n'a pas pensé à regarder s'il en avait pris au fond de son trou !) et qu'il avait été remplacé par un nouveau ,...on l'a jeté! On ne pensait pas le revoir un jour ce petit bijou, mais dans quel état!
    du vrai , juré!
     
    ( Souvenir qui nous fait encore rire quand on le raconte en famille , le malheureux acteur de la " chute" était adolescent à cette époque, aujourd'hui il est père de famille.)

    12 commentaires
  • Film tiré du livre de Umberto Eco en 1986


    Le nom de la Rose

     

     Tout est parti d’une commande. Qui n’aboutit pas. Sollicité à la fin des années 1970 par une éditrice, qui voulait lancer une collection de brefs polars contemporains écrits par des « non-romanciers », Umberto Eco a décliné la proposition en disant qu’il voulait écrire une fiction d’au moins 500 pages sur le Moyen Age. Ce n’était pas une boutade, puisque sitôt rentré chez lui, il a composé une liste de personnages susceptibles d’alimenter son hypothétique récit. Puis, se piquant au jeu, il se procura chez un bouquiniste un traité sur les poisons dont il avait relevé l’existence......Et il se mit au travail.

    Le livre " Le Nom de la Rose " était né

    _ _ _ _

    L'écrivain Umberto Eco vient de décéder.Pour certains d'entre-nous, ce nom ne nous dira rien.Il est devenu célèbre vers la soixantaine en publiant ce magnifique livre. Il eut un grand succès à l'époque.Jean-Jacques Annaud en fit un superbe film, il repasse régulièrement à la télé.

    Si nos jeunes n'ont pas vu ou lu ce petit chef-d'oeuvre, je les invite à regarder ce petit extrait de la bande-annonce de " Au Nom de la Rose ".

    Un hommage à ce grand de la litterature




    10 commentaires
  • QUOI DE NEUF DEPUIS 1950?

    Blog de arlette1941 :PARLER DE TOUT ET DE RIEN, QUOI DE NEUF DEPUIS 1950?
     
     

     Quoi de neuf depuis 1950 ?

     

    Film culte de 1952, Jeux interdits avec Brigitte Fossey et une très belle musique à la guitare


     

    Jeunes parents,jeunes enfants, avez-vous idée que vos ainés ont vu le monde évoluer  à toute vitesse depuis leur jeunesse ? A vore âge, la télé était un luxe que peu de personnes pouvaient s'offrir car il n'y avait pas d'émetteurs partout ,elle coutaît très cher,elle s'appelait O.R.T.F,il n'y avait qu'une chaine, qui  donnait des emissions seulement 1 à 2 heures le soir,en noir et blanc bien sûr.Nous étions par-contre très amateurs de radio( la radio portable n'existait pas).Tout le monde se taisait pour écouter au moment du déjeuner ceux qui nous ont tant faire rire :Jeanne Sourza et Raymond Souplex (jeanne et La Hurlette),  sur le banc avec l'invariable phrase " qu'est-ce qu'on mange"Puis les folles histoires de Pierre Dac et Francis Blanche ( le fakir par ex ) Zappie Max, le jeu du radio crochet,le jeu des mille francs, reine d'un jour ( jean Nohain ) Il nous arrivait d'aller au cinéma,c'était les débuts de Bourvil, Fernandel.Acette époque, il y avait des ouvreuses de cinéma qui nous plaçaient dans les rangs de fauteuil,elles étaient toutes habillées de la même façon et unpetit tablier avec une poche devant leur servait à mettre leur pourboire (c'était leur seul salaire ).La séance commençait par les actualités de la semaine et très souvent à l'entracte(qui durait longtemps )des artistes de cabaret,des jongleurs,prestidigitateurs etc faisaient un numéro.

    Dans un tout autre domaine,notre vie de ménagère s'est améliorée. Vers 1950,les premiers frigidaires ont fait leur apparition, une seule marque , frigidaire .Puis les aspirateurs, une seule marque,électrolux.Puis la machine à laver.Je crois que c'est ce que j'ai apprécié le plus.Imaginez vous les mamans d'aujourd'hui comment nous faisions la lessive de nos bébés? à cette époque,les couches à jeter n'existaient pas, donc nous faisions bouillir ce linge dans une lessiveuse (grande bassine en zinc,avec une sorte de cheminée au milieu  pour laisser passer l'eau savonneuse bouillante).A nous la buée et l'odeur de savon dans toute la maison,le linge brûlant à rincer dans le lavabo. Alors vous dire le bonheur quand la première machine à laver rentre dans la maison !

    C'est peut-être assez pour aujourd-hui,nous avons vu défiler tant de nouveautés en 50 ans, il me semble que c'était hier.Un autre jour, nous reviendrons en arrière sur d'autres sujets.Ne nous plaignez pas, nous avions notre jeunesse ,c'était ça le bonheur

     PS:je viens de retrouver dans les images du web l'appareil radio que j'avais en 1960.le dessus s'ouvrait et il y avait un "tourne disque ",c'était le summum de l'époque.

     


    7 commentaires
  •  

    Vous allez voir des flamants roses danser sur une musique de Camille Saint Saens " le carnaval des animaux ". Une façon ludique d'entendre de la musique classique

    le final du carnaval des animaux de Camille Saint Saëns

     
     

    Camille St Saens , le carnaval des animaux

    Camille St Saens , le carnaval des animaux

    Au zoo de Besançon parmi de nombreux oiseaux que j'ai pu approcher

     

    9 commentaires