• Autrefois appelé île de Ceylan, voyage merveilleux en 1979

    Le tour de l'île de Sri Lanka

    Nous avons fait le tour de l'île jusqu'à Trincomalee, des émeutes ayant éclatées déjà à cette époque avec le peuple Tamoul, et l'intérieur des terres, où sont les plus beaux et nombreux sites de temples.




    Pour faire cette vidéo, j'ai eu beaucoup de soucis car à cette époque je ne possédais qu'un petit appareil photo qui faisait des photos carrées de 9/9, les couleurs tirant toutes sur le brun-marron, donc j'ai pris les plus claires, désolée de ne pouvoir faire mieux .j'ai des films en super 8 de ce voyage très bien réussis, les films ont été mis sur cassettes, je n'ai plus d'appareil pour lire ces cassettes, grrr, grrr.

    Tous les temples  qui ressemblent aux magnifiques temples d'Angkor au Camb odge,le plus beau jardin du monde d'orchidées,les chauves-souris par milliers suspendues à l'envers dans les arbres du jardin des plantes, la visite d'une réserve de fauves riche en animaux, un léopard pris en caméra ( extremement rare ) , des rhinoceros , des bufles,des crocodiles, des oiseaux multicolores,la promenade en catamaran au milieu des varans, les pêcheurs juchés sur leur bout de pieu à la marée montante pendant 12heures pour prendre des poissons, le travail des éléphants dans la forêt , et puis, et puis........ j'ai tout ça encore dans la tête mais ma mémoire devient défaillante, j'écourte cet article avec tristesse.

    Bonne écoute quand-même


    10 commentaires
  • J'aurais pu filmer ces 2 vidéos qui ne sont pas de moi tant elles représentent exactement mon voyage. Les photos diapositives et films en super 8 que j'ai ramenés  ne peuvent se mettre sur un blog .

     

     

    Le désert n'est pas que de sable.Bien sûr ,le paysage immense est à perte de vue  fait de dûnes ensablées,en creux,en bosse mais c'est aussi un paysage volcanique, rocailleux avec des montagnes pouvant atteindre 2728m.Nous avons fait ce voyage dans le hoggar il y a une quarantaine d'année,nous étions jeunes en ce temps.Nous sommes partis sac à dos,un duvet bien chaud pour dormir à la belle étoile (c'était aux alentours de Noel,il fait 40degrés le jour, il gèle la nuit ).Le chauffeur du 4/4 ( un touareg," un homme bleu ",il était d'une beauté!!! ) nous faisait la cuisine ( salades de tomates,légumes,viande de mouton )et nous plongions tous dans la même gamelle ( une très grande bassine ).le soir au bivouac,il prenait le temps de nous faire un couscous sur un feu de bois qu'il allumait lui-même (avec 3 brindilles,il faisait un feu d'enfer ).La nuit tombant tôt et très  vite,nous nous mettions en cercle pour dîner et écouter le chauffeur touareg nous conter son pays,la soirée s'achevait sur une tasse de thé à la menthe  (nous sommes incapables de le servir comme lui ).puis nous nous installions dans nos duvets  avec bonnet et gants pour dormir.Voir le ciel étoilé ,dans un silence !!!,que du sable et des rochers,  bizance!!!!.Le paysage changeait constamment,on ne savait pas trouver notre chemin,il y a tant de dûnes qui se ressemblent et pourtant différentes par leur couleur  et les ombres.Par ci,par là,quelques tentes de touaregs (un morceau d'étoffe retenu dans le sable par des ficelles )avec quelques chèvres et moutons donnaient un semblant de vie dans ce désert.Ce silence....comme on appréciait ! Dans ce coin désertique où peu de touristes s'aventuraient,notre guide nous a montré ( à Tamrit ) des peintures rupestres magnifiques.Vous voyez que nous n'avons pas vu que des étendues de sable.Le point le plus fort de notre escapade a été le jour où nous sommes partis de Tamanrasset pour aller visiter le fort Foucauld (tout le monde connaît ou a entendu parler du père Foucauld s'étant fait ermite en 1911 dans le Hoggar et qui mourut assassiné ).Et cet ermitage se trouve dans l'Assekrem, la montagne la plus haute de 2728m..C'est un paysage féérique.Nous avons eu la chance de nous y trouver au coucher du soleil.Il n'y a pas de mot ,même après 40ans,pour dire ce que l'on peut ressentir devant une telle merveille de la nature!

    Notre voyage s'achève,tous mes souvenirs enfouis viennent de resurgir,laissez-moi rêver avec vous encore quelques instants.


    14 commentaires
  •  

    Le royaume du Siam

     

     

     

    Je vous emmène aujourd'hui faire le grand tour de Thaïlande, autrefois appelé le Siam.

    Mes souvenirs sont assez lointains ( 2002 ), il se peut que je mélange quelques temples , notre circuit avait été choisi dans le but de voir la civilisation de ce pays, ses rites et les monuments et sites d'une très grande richesse. Ceux qui connaîssent la Thaïlande pourront corriger mes dires :

     


    chanson et musique de Gérard Manset

     

    De Bangkok, visite d' un magnifique jardin d'orchidées, visite du Wat Arun, temple de l'Aurore, symbole de la capitale puis découverte de la Tour Prang.Visite du marché flottant en pirogue à moteur  de Damnoen Saduak le long  des étals  de fruits, de légumes, de poissons et viandes, de plats mijotés délicieux que nous avons dégustés tout le long de notre parcours. visite du Palais Royal ( une splendeur, des dorures partout ! ) puis du Bouddha d'émeraude, une des statues les plus vénérées de toute la Thaïlande.Spectacle le soir  Baan Thaï ( danses traditionnelles ).

    Ayuthaya,ancienne capitale royale de la Thaïlande jusqu'en 1350 , visite des sites : le Wat Mongkolphit et le Wat Yaïchaimonkol. A Pimaï visite du site d'architecture khmère.

    A Korat,temple de Thepatan avec la plus grande statue de Bouddha blanc ( splendide, dans un décor de rêve , ci-joint la photo ).

     

    Le royaume du Siam

    A Lopburi, appelée " cité des singes ", ça grouille de partout en ville ces petits singes, culottés, pas peureux, ils volent jusque dans les poches des touristes, attention aux clefs ou appareils photos, vous ne les retrouverez plus quand ils seront dans leurs mains .Visite du temple de Lopburi avec le sanctuaire de Prang Samyod, exemple typique du style khmer-Lopburi.

    A Phitsanuloke, temple renfermant une statue de Bouddha datant du XIIIe siecle considérée comme la plus belle du monde ( à couper le souffle ! ). Sur la route, dégustation d'ananas dans un champs d'ananas , démonstration d'engins pour couper et faire du sirop sur place.Très belle vue sur le lac Phayao.

    A Chiang Rai, remontée en pirogue à moteur du Mékong jusqu'au " triangle d'or ", région commune à 3 pays: Birmanie,Thaïlande,Laos. Endroit rendu célèbre pour ses trafiquants d'opium, sa végétation luxuriante et ses différentes ethnies. Sur la rivière Kok remontée dans l'arrière-pays , arrêt dans un village de tribus Tibéto-birmanes. Quelques femmes girafes ( très jeunes, européannisées mises pour la curiosité des touristes, j'ai été très mal à l'aise dans ce village ).

    A Chiang Mai ,temple du Doï Suthep, sur une colline à 1000m d'altitude, un des plus vénérés de la Thaïlande. villages artisanaux :laque, tissage de la soie,confection d'ombrelles, sculptures sur bois, bijoux. Visite d'un camp  d'entrainement au travail des éléphants , d'une ferme de crocodiles

    Installation en train-couchette pour redescendre à Bangkok pendant la nuit.

    A Kanchanaburi, promenade en petit train sur " la voie ferrée de la mort " avec arrêt au cimetière des alliés ( très impressionnant ).  Nous voilà en plein coeur du " pont de la rivière Kwaï."Vous avez forcément vu ce film où les japonais   ont obligé les américains à construire un pont au-dessus de la rivière Kwai au milieu des bombes, et la célèbre chanson " hello le soleil brille, brille. Pour moi ce fut un des temps forts de mon voyage. Pas question pour mamylette d'être devant ce pont connu du monde entier et  de ne pas mettre un pied dessus.Faut dire que le pont est en triste état.il ne reste que quelques planches par-ci par-là et on ne peut pas aller de l'autre côté, certains piliers effondrés. je ne risquais pas de me noyer, la rivière a quasi disparue mais le vide lui est bien là, je n'ai pas le vertige. C'est papylette qui lui a horreur du vide me sommait de revenir mais pour moi l'instant était trop beau et je me souviens encore malgré les années avoir entonné " hello le soleil brille " et quelques voix m'ont rejointes. pas beau ce moment ? en auriez-vous fait autant ?.

    Les 3 derniers jours furent pour le farniente: bain de mer à 30°,sieste sous les palmiers de la plage dans une chaise-longue, à déguster des gambas grillées avec la sauce Thaï que nous proposaient des vendeurs , leur petit réchaud à portée de mains, donc toujours des crustacés chauds, des pédicures avec leur poche remplie d'onguent, de coupe- ongle ( on a eu des pieds parfaits pendant 3 jours, doux et odorants ), des masseurs aussi. Mais là on avait donné durant notre parcours. dans un institut, il y en a à tous les coins de rues, on était 5 par chambrée, j'ai eu très mal, papylette aussi, mais quelle rigolade avec les amis !

    J'ai essayé une autre fois dans une Thalasso en allemagne un massage seulement des épaules, idem, ça m'a fait très mal, fini, j'en ferai plus . serais-je une mauviette ?

     


     

     

     

     

     

     

     


    7 commentaires

  •  

    Au nord du Maroc : les villes impériales

    Prendre du repos après des vacances pluvieuses et froides, ce qui est un comble quand on va au Maroc mais avec tant de souvenirs ,beauté des paysages, des villes impériales aux multiples couleurs,des vestiges romains à Volubilis ( ils m'ont fait penser au site de Timgad en algérie dans le constantinois que j'avais visité il y a une trentaine d'année ), des souks typiques grouillant de vie,des mosaïques dans les mosquées, de la très belle ville de Meknes ( j'ai eu une pensée pour toi Baba ), c'est fatiguant de suivre des vacanciers plus jeunes que soi, faut trotter et pas perdre le groupe.

     

    Mais que de bons souvenirs....et l'envie de repartir.......

    Le  nord du Maroc , les villes impériales

     

     

     

     

     

     


    13 commentaires
  •  

    Petite commune de 408 habitants, elle fait partie de la communauté de communes dont le Le siège est situé à Sablé-sur-Sarthe dans le département de la Sarthe

    Le président de Sablé-sur-Sarthe est François Fillon.

    (petite correction, je vous avais informé lors de mon précédent article sur ce village que François Fillon en avait été le maire, il n'en est rien )

    Petite Cité de caractère :

    • Eglise Saint-Hilaire du 12ème siècle
    • Manoir de la Cour du 13ème siècle
    • Vieux pont sur la Vègre
    • Château du Moulin Vieux
    • Manoir des Claies

     bonne balade dans les rues d'Asnières/Vègre


     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique