• pas sûr que ça vous rafraîchisse !

    Les seniors vont-ils vaincre la canicule en ce mois de juillet qui n'en finit pas ? Certains vont faire les gros bras et rigoler de tous les avertissements donnés à la télé ou la radio, mais attention qu'ils ne soient pas pris au piège sur la durée de cette  canicule qui n'en finit pas. C'est vrai, on en a assez de voir défiler ces images de chaleur et de conseils pour ne pas trop en souffrir. Pour ma part,avec l'âge aidant, je suis devenue très prudente et accepte les conseils même s'ils agacent parfois.

    pas sûr que ça vous rafraîchisse !

    on parle beaucoup écolo en ce moment, j'aime ce dessin

     

    Comme beaucoup d'entre nous, les thermomêtres ne baissent plus , le jour, la nuit, kif kif,fenètres et  volets fermés c'est pas drôle de vivre dans l'obscurité jusqu'à sampiternam,même si on trouve un peu d'humour à la vue de certains seniors ( je ne dirai pas qui! ),les pieds dans une cuvette d'eau fraîche,le brumisateur à portée de main,le vieil aerateur de 30ans d'âge mais qui,comme toute " vieille chose " marche toujours à merveille.La note d'électricité, elle, sera salée mais je vais faire l'économie d'une tournée de machine à laver vu que......j'ai rien sali ni utilisé de vêtements,pour les repas, simple: vinaigrette à volonté avec crudités, de l'eau,de l'eau jusqu'à plus soif, et pour le ménage,la douche et le savon qui n'ont pas le temps de sêcher, à rincer quand même et vite après s'étaler dans le fauteuil devant l'ordi pour vous raconter les tous les jours  (les X jours que je ne compte plus ) de votre narratrice, comparables j'en suis certaine à bien d'autres seniors.

    pas sûr que ça vous rafraîchisse !

    du jaune ,à la mode depuis quelques temps....,courage aux coureurs du tour

     

    Pourquoi se plaindre quand on a la chance , je dis bien la chance de se laisser vivre avec tout le bien-être possible alors que nombreux sont ceux qui doivent travailler à l'extérieur dans cette fournaise et bien souvent dans des métiers hyper durs,j'en ai dans ma famille, c'est bien pour cela queje dis avoir de la chance.

    pas sûr que ça vous rafraîchisse !

     

     

     

     

    après les bains de pieds   

     

    Un peu d'humour ne nous rafraîchira sans-doute pas mais sourire  peut nous faire passer un petit moment sans ronchonner. Et puis, le temps passe vite, dans 5 mois ce sera noel, on aura peut-être beaucoup de neige .....et on se plaindra du froid en souhaitant voir revenir le soleil en 2020......si on réchappe de la canicule de 2019 !!!! Foi de français!!!

    pas sûr que ça vous rafraîchisse !

     

     pas sûr que ça vous rafraîchisse !

    pas sûr que ça vous rafraîchisse !

     

     

     

     

     

    pas sûr que ça vous rafraîchisse !

     


    4 commentaires
  •  

     

    On l'appelait le zoulou blanc, il avait nom Johnny Cleeg , sa chanson sur l'Apartheid et son amitié pour Nelson Mandela a fait un tabac sur toutes les radios du monde. Quand on aime la musique africaine ( c'est mon cas )et avoir un grand respect pour ceux qui aiment les peuples de l'apartheid , son amitié avec Nelson Mandela au moment de la sortie de prison de celui-ci, l'appeler le zoulou blanc car il interprète avec sa musique le rythme zoulou des africains noirs j'ai adoré cette chanson tout de suite et j'aime quand on l'entend encore à la radio, elle n'a rien perdu de sa valeur. Notre zoulou blanc s'est battu depuis plusieurs années co ntre la maladie , celle-ci l'a vaincu, mais je crois que nous sommes nombreux à ne pas l'avoir oublié.

    J'achetais peu de cd à cette époque, je suis heureuse de le posséder dans ma bibiothèque musicale.

    Une petite dernière à l'écouter si vous l'estimiez en tant que chanteur et être humain, ce sera un hommage  bien mérité.


    7 commentaires
  •  

     

    Une bien belle cousinade

     

    Une bien belle cousinade

     

     Une bien belle cousinade

     

    Une bien belle cousinade

     

    Une bien belle cousinade

     

    Une bien belle cousinade

     

     Une bien belle cousinade

     

    Une bien belle cousinade

     

    Une bien belle cousinade

     

    Une bien belle cousinade

     

    Une bien belle cousinade

     

    Une bien belle cousinade

     

     

    Une bien belle cousinade

     

    Une bien belle cousinade


    8 commentaires
  •  


    N'étant pas de familles de  viticulteurs, j'ai été un peu intriguée en visitant une vieille cave qui n'avait sans-doute pas servie depuis longtemps. Elle se situe dans un village près d'Angers,la vieille maison avec de très grandes dépendances a été restaurée récemment et achetée par un jeune couple de ma famille, d'où ma curiosité.Je suppose et même en suis certaine que cette planche à multiples trous au plafond servait d'égouttoir à bouteilles de vins d'anjou .J'ai souvenir de mon père qui bouchait quelques bons vins en petite quantité et nettoyait avec précaution ses bouteilles en les suspendant sur un hérisson pour les sêcher. Les 2 grosses poutres posées en pente sur le sol devaient servir à rouler les tonneaux pour une raison que j'ignore.

    Une vieille machine dans un coin toute rouillée servait peut-être à laver tout ustensile servant aux vendanges,deux grosses lances,comme celles des pompiers venant de l'exterieur de la cave sont suspendues au-dessus d'un " regard " sorte de grand trou par où s'écoulait sans-doute l'eau de lavage.

    avant le hérisson ?

    avant le hérisson ?

     

     

    Du blablabla pour rien sans-doute , si certains visiteurs de mon article sont viticulteurs, ils vont me trouver ignare dans ce domaine mais j'ai senti une vie très intense dans cette vieille cave où les familles connaissaient toutes les roueries des bons vins, à la sueur de leurs fronts, il n'y avait pas de machines autrefois, on travaillait avec tout son corps, ses mains, ses épaules et sans-doute dans la bonne humeur et le folklore angevin.

     

     


    15 commentaires
  •  

     Ce que j'ai retenu de mon escapade  le dernier w.end  dans la ville d'Angers parmi d'autres petites merveilles  

    La maison d'Adam, appelée aussi " arbre de vie " par une sculpture représentant la vie, Adam et Eve sous le pommier et un serpent enroulé le  long du tronc, une des rares maisons à pan de bois , à colombages du XVème siècle, très bien conservée avec de très belles sculptures le long de la façade. Située en centre ville cette magnifique maison est le témoignage d'une époque.

     

    Dans la belle ville d'Angers, la maison d'Adam ou " arbre de vie " 

     

    Dans la belle ville d'Angers, la maison d'Adam ou " arbre de vie "

     _ _ _ _ _ _ _ __ 

    Petites précisions sur les sculptures prises sur le net ainsi que les petites photos 

     

     Le style architectural est représentatif des belles demeures à pans de bois, des riches marchands de la fin du XVe siècle. La maison d'Adam date de 1491.

    • Façade sculptée à colombages 
    • Profusion de poutres sculptées 
    • Une sculpture soutient sa tourelle d'angle, représentant un « arbre de vie » autour duquel il y aurait eu autrefois les personnages d'Adam et Ève
    • Nombreuses sculptures extérieures religieuses ou profanes 
    • Nombreux personnages pittoresques, tels qu'un couple d'amoureux, un centaure ou encore le « Tricouillard », un plaisantin au pantalon baissé

    Dans la belle ville d'Angers, la maison d'Adam ou " arbre de vie "  Dans la belle ville d'Angers, la maison d'Adam ou " arbre de vie "  Dans la belle ville d'Angers, la maison d'Adam ou " arbre de vie "  Dans la belle ville d'Angers, la maison d'Adam ou " arbre de vie "  Dans la belle ville d'Angers, la maison d'Adam ou " arbre de vie "  

     


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires