•  


    N'étant pas de familles de  viticulteurs, j'ai été un peu intriguée en visitant une vieille cave qui n'avait sans-doute pas servie depuis longtemps. Elle se situe dans un village près d'Angers,la vieille maison avec de très grandes dépendances a été restaurée récemment et achetée par un jeune couple de ma famille, d'où ma curiosité.Je suppose et même en suis certaine que cette planche à multiples trous au plafond servait d'égouttoir à bouteilles de vins d'anjou .J'ai souvenir de mon père qui bouchait quelques bons vins en petite quantité et nettoyait avec précaution ses bouteilles en les suspendant sur un hérisson pour les sêcher. Les 2 grosses poutres posées en pente sur le sol devaient servir à rouler les tonneaux pour une raison que j'ignore.

    Une vieille machine dans un coin toute rouillée servait peut-être à laver tout ustensile servant aux vendanges,deux grosses lances,comme celles des pompiers venant de l'exterieur de la cave sont suspendues au-dessus d'un " regard " sorte de grand trou par où s'écoulait sans-doute l'eau de lavage.

    avant le hérisson ?

    avant le hérisson ?

     

     

    Du blablabla pour rien sans-doute , si certains visiteurs de mon article sont viticulteurs, ils vont me trouver ignare dans ce domaine mais j'ai senti une vie très intense dans cette vieille cave où les familles connaissaient toutes les roueries des bons vins, à la sueur de leurs fronts, il n'y avait pas de machines autrefois, on travaillait avec tout son corps, ses mains, ses épaules et sans-doute dans la bonne humeur et le folklore angevin.

     

     


    6 commentaires
  •  

     

    Il y a1 an, en souvenir

     

     

     

     

     

    Il y a1 an, en souvenir

     

     

     


    8 commentaires
  • Les cimetières seront colorés de chrysanthèmes aujourd'hui. C'est la tradition pour les familles de venir se receuillir sur les tombes de leurs chers disparus

    - - - - - -

    J'ai choisi d'accompagner les miens par 2 chansons , elles font partie intégrante  de mes souvenirs.

    - La première est la plus douloureuse, je pense à mes amis virtuels qui ont vécu aussi ce drame

    Pas de mots, Linda Lemay

    - La deuxième  fut chanté aux obsèques de Papylette

    Ta main, Gregoire

     

    - Et Pour tous ceux qui nous ont quitté , la musique pour moi m'étant d'un grand apaisement dans les moments difficiles.

    le violon de Camille Berthollet, La liste de Schindler

    er Novembre, le jours de la Toussaint

     

     


    7 commentaires
  •  La Toussaint le 1er novembre

    Grand corps malade, un très beau slam sur " Nos absents "

     La fête de la Toussaint a été instituée pour suppléer à des omissions: car il y a beaucoup de saints que nous oublions, et qui non seulement n'ont pas de fête propre, mais qui ne se trouvent même pas commémorés dans nos prières. c'est en effet chose impossible que nous célébrions séparément la fête de tous les saints tant ils sont nombreux.

     LE JOUR DES ÂMES le 2 novembre

    L'Église a institué, en ce jour, la commémoration des fidèles défunts, afin d'accorder un bénéfice général de prières à ceux, parmi ces défunts, qui n'en possèdent pas de particuliers. Cette fête a été instituée à la suite de la vision racontée par Pierre Damien que saint Odilon, abbé de Cluny, apprenant que l'on entendait souvent sortir de l'Etna les hurlements des démons et les voix plaintives d'âmes défuntes qui demandaient à être arrachées de leurs mains par des aumônes et des prières, décida que, dans les monastères de son ordre, la fête de la Toussaint serait suivie de la commémoration des âmes défuntes. Cette décision fut ensuite approuvée par l'Église entière.

     

    " jeux interdits " un sublime violon en pensée pour nos chers disparus

      - - - - - - -

     En France, le 1er novembre, jour de la Toussaint, est un jour férié, l’usage est établi de commémorer les morts ce jour au lieu du 2 novembre, comme le témoigne la tradition multiséculaire de chandelles et bougies allumées dans les cimetières et, depuis le XIX e siecle le fleurissement, avec des Chrysanthèmes des tombes à la Toussaint (évènement particulièrement bien représenté dans le tableau La Toussaint du peintre Emile Friant) ; ces deux gestes symbolisant la vie heureuse après la mort.

     

     

     

      La Toussaint et la fête des morts ( Le jour des Âmes )

     

     


    4 commentaires
  • Le piano de Boris Vian

    Vous devez vous demander pourquoi ce piano sur lequel jouait Boris Vian est sur mon blog. Une petite anecdote sans prétention de quelqu'un de ma famille qui me dit toujours " y a pas de hasard ", ça me fait rire, mais heu.......

    En formation  à Paris, elle a dormi dans un hotel ( y en a des milliers à Paris ) dont je ne sais pas le nom , sa chambre était juste au-dessus de ce fameux piano .Vous me direz , rien d'extraordinaire, mais pour elle , elle s'est rappelé qu'il y a quelques années elle avait chanté bien modestement dans une petite soirée de copains copines, " Gudule " , les paroles étant de Boris Vian accompagnée par un piano .  Ce fut ce soir-là une très agréable soirée.

     

     

     

     

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique